- files

La Structure Légale de l’Existence – Épisode 7


La Prière


Introduction

Pour cette émission, nous nous sommes beaucoup basés sur cette conférence de Mark Passio, dans laquelle il prend plus de 8 heures (en 3 parties, en anglais), pour expliquer ce qu’il a appris en passant dans différentes idéologies occultistes et en parvenant à s’en sortir.

Partie 1/3 (2h02) , Partie 2/3 (3h28) et Partie 3/3 (3h16)

Les Lois Naturelles et Cosmiques

Avant de se lancer dans ce sujet complexe et pas forcement facile à entendre, prenons quelques instants pour parler des abeilles.

Une question se pose en regardant la structure de la société des abeilles… Comment savent-elles ce qu’elles doivent faire exactement ? Cette question se pose pour tous les êtres vivants sur terre.

Petit rappel du premier épisode Y-Files

Josèphe — Qu’est-ce que la Loi de la Nature ?
Banus — c’est l’ordre ordinaire et immuable des événements, selon lequel le Créateur régit l’univers, un ordre que Sa sagesse présente aux sens et a la raison des hommes, comme une règle commune et égale pour leurs actions, dans le but de les guider, sans distinction de race ou de religion, vers la perfection et le bonheur.

Josèphe — Donne-moi des exemples de ces lois.
Banus — C’est une Loi de la Nature que le soleil illumine successivement la surface du globe terrestre, que sa présence engendre lumière et chaleur, que cette chaleur agit sur l’eau, produit de la vapeur, que cette vapeur s’élève dans les nuages dans les régions de l’air, pour se dissoudre en pluie ou en neige, et renouveler en permanence les eaux des fontaines et des rivières. C’est une Loi de la Nature que l’eau s’écoule en aval, qu’elle cherche à s’aplanir, qu’elle est plus lourde que l’air, que tout corps est attiré vers la terre, que la flamme s’élève vers les cieux, que les animaux et les végétaux ne sont pas unis, que l’air est essentiel a la vie, et ainsi de suite.

Postulat initial

Il existe des lois physiques indéniables qui guident les comportements de la matière:

  • Gravité
  • Électromagnétisme
  • Thermodynamique

Au même titre, il existe des lois spirituelles qui guident le comportement des êtres conscients doués d’ intelligence. C’est la méconnaissance de ces lois par l’immense majorité de la population qui conduit l’humanité dans la situation dans laquelle elle se trouve aujourd’hui.

Ces Lois naturelles ont été dissimulées (occultées) aux masses depuis des millénaires et c’est précisément le rôle de toutes les traditions occultes (hermétisme, FM, Rose*Croix, etc.) de transmettre dans le temps ces connaissances afin qu’elles ne soient pas oubliées.

Malheureusement, la plupart de ces « sociétés secrètes » ne communiquent pas ces savoirs qu’à certains élus, et la raison en est simple: Une différence de connaissance entraîne une différence de pouvoir. Beaucoup (toutes?) ces « sociétés secrètes » exploitent l’ignorance des masses face à la connaissance des initiés pour maintenir la structure de pouvoir actuellement en place sur la planète. Ainsi (selon l’auteur de la vidéo mentionné dans l’intro) le seul chemin d’émancipation de l’Humanité passe par la connaissance approfondie de ces lois.

Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples; vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

Yeshua dans Jean 8 : 31 – 32

Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce; Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, J’oublierai aussi tes enfants.

Osée 4:6

Des questions…

  • Que veut dire le mot « occulte » ?
  • Qu’est ce que la Loi Naturelle ?

La loi naturelle est un ensemble de conditions universelles, non créées par l’homme, contraignantes et immuables, qui régissent les conséquences comportementales des êtres dotés de la capacité d’intelligence holistique.

La loi naturelle exprime les conséquences de l’application du libre arbitre individuel au niveau collectif. Les conséquences perçues au niveau collectif sont le résultats des choix moraux ou immoraux (bien vs mal) qui sont réalisés par l’individu.

  • Les êtres humains ont ils des droits fondamentaux?
  • Qu’est ce qu’un droit fondamental humain?

Un droit est une action qui ne cause pas de préjudice à un autre être sensible. Par opposition, on peut établir que toute action qui ne génère pas de préjudice à un autre être sensible est un droit. Les actions « immorales » incluent donc le meurtre, la violence, le mensonge volontaire, le viol, le vol, l’intrusion, l’oppression etc.

Il est intéressant de constater que toutes ces actions sont une variation du vol, d’une manière ou d’une autre:

  • meurtre: vol de la vie d’autrui
  • violence: vol du bien-être d’autrui
  • viol: vol du consentement sexuel d’autrui
  • intrusion: vol de la sécurité d’autrui
  • mensonge: vol de l’information nécessaire au bon jugement d’autrui
  • oppression: vol du libre arbitre d’autrui
  • esclavage: vol du travail (ou du fruit du travail) d’autrui

Jésus leur dit encore: En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands; mais les brebis ne les ont point écoutés. Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance.

Jean 10 : 7 – 10

Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent.

Matthieu 6 : 19 – 20

Ces actions sont en directe opposition à la Loi naturelle. Puisque toutes les actions immorales sont des formes de vol, la Loi naturelle peut se résumer en une phrase: Tu ne voleras point.

  • Les êtres humains ont-ils le droit de se défendre contre l’agression ?
  • Est-ce que tout le monde a les mêmes droits ou est-ce que certaines personnes ont plus de droits que d’autres ?
  • Est-ce que tout le monde a les mêmes droits ou est-ce que certaines personnes ont plus de droits que d’autres ?
  • L’autorité gouvernementale est-elle moralement légitime ?
La violence institutionnelle est-elle légitime?

Si les lois humaines sont conformes à la Loi naturelle, elles sont, par définition, redondantes, donc non-nécessaires. Si les lois humaines s’opposent à la Loi naturelle, elles sont, par définition, immorales.

  • L’autorité gouvernementale existe-t-elle dans la nature ?
  • La taxation par le gouvernement est-elle moralement légitime ?
  • Les lois sur les drogues sont-elles moralement légitimes et nécessaires, ou les gens ont-ils le droit de mettre dans leur corps ce qu’ils choisissent ?
  • Le permis de conduire est-il moralement légitime et nécessaire ou les déplacements sans permis sont-ils un droit inhérent ?
  • Si une loi gouvernementale interdit une action qui ne cause de tort à personne, les gens sont-ils moralement obligés d’obéir à cette loi ?

Selon la Loi naturelle, les seuls lois ayant une légitimité sont les lois qui sont respectées de manière volontaire, ainsi, l’existence d’une « classe dirigeante » ayant la légitimité de gouverner le reste de la population selon leur propre désir est donc immoral au regard de la Loi naturelle. Selon ce prisme de lecture, est il justifié d’associer toute forme de gouvernement à une forme d’esclavage ?

  • La moralité est-elle objective ou subjective ?
  • D’où viennent les droits humains?
  • L’être humain a-t-il le libre arbitre ?

La loi de la liberté

La loi de la liberté régit l’état de liberté ou d’esclavage de populations entières d’êtres humains qui possèdent la capacité de comprendre la différence objective entre un comportement moral et un comportement immoral.

À mesure que la société devient collectivement plus morale, elle devient collectivement plus libre.

À mesure que la société devient collectivement plus immorale, elle perd collectivement sa liberté et devient collectivement plus asservie.

Par conséquent, l’émancipation ou l’asservissement d’une société dépend, selon la Loi naturelle, de la connaissance objective de la différence entre bon et mauvais comportement.

Une société basée sur le relativisme moral ne peut donc pas évoluer vers un état de liberté.

Ignorance volontaire ou… (nescience) ?

Ignorer = Ne pas vouloir savoir
Nescience = Ne pas pouvoir savoir

La responsabilité entre ces deux n’est pas la même mais le résultat est le même.

Une aide venant des anciennes traditions

Pour que nous puissions revenir sur le chemin de la Loi, nous devons déjà faire la différence entre les lois des humains et la Loi du Créateur (Loi Naturelle, Cosmique…). Pour cela, nous vous avons apporté quelques précisions dans cet article :

Nous avons étudié la nature « légale » de l’existence dans le tout premier épisode et nous avons abordé les 10 principes qui nous permettent de séparer les lois humaines de la Loi Naturelle (Loi Cosmique).

  • 1. Originelle
    Elles doivent être inhérentes a l’existence des choses et, en conséquence, primitives et antérieures à toute autre loi : de sorte que toutes les lois que l’homme a reçues ne sont que des imitations de celles-ci, et leur perfection est confirmée par leur ressemblance avec ce modèle originel.
  • 2. Immédiate
    Elles doivent provenir du Créateur lui-même, à qui il revient de les présenter à chaque homme, tandis que toutes les autres lois nous sont présentées par des hommes, qui peuvent soit être trompés, soit être des imposteurs.
  • 3. Universelle
    Elles doivent être communes à toutes les époques, à tous les pays, bref, elles doivent être universelles.
  • 4. Invariable
    Elles doivent être communes et invariables.
  • 5. Evidente
    Ces lois doivent être évidentes et tangibles, car elles sont entièrement constituées de faits qui s’imposent continuellement aux sens, et au raisonnement.
  • 6. Raisonnable
    Elles doivent être raisonnables, car leurs préceptes et leur doctrine dans son intégralité sont validés par la raison et par la compréhension humaine.
  • 7. Juste
    Elles doivent être équitables, car les châtiments de ces lois sont proportionnels aux infractions.
  • 8. Pacifique
    Faire preuve de pacifisme et de tolérance, car dans la Loi de la Nature, les hommes sont tous frères et égaux en droit, et elle ne leur recommande que la paix et la tolérance, même envers des erreurs commises.
  • 9. Bénéfique
    Elles doivent être bénéfiques à tous les hommes, en leur enseignant les vrais Moyens pour s’améliorer et être plus heureux.
  • 10. Suffisantes
    Les lois suffisent à elles seules à rendre les hommes plus heureux et meilleurs, parce qu’elles comprennent tout ce qui est bon et utile dans les autres lois, civiles ou religieuses, c’est-a-dire qu’elles en constituent essentiellement la partie morale ; de sorte que si nous en étions dépouillés, les autres lois seraient réduites a des opinions chimériques et imaginaires, dépourvues de toute utilité pratique.

Être soumis à Dieu…

Josèphe — Si, comme tu le dis, cette loi émane du Créateur lui-même, enseigne-t-elle Son existence ?Banus — Oui, et de la façon la plus positive qui soit : car, pour tout homme, sans distinction, qui observe le spectacle étonnant de l’univers et lui consacre ses réflexions, plus il médite sur les propriétés et les attributs de chaque être, sur l’ordre et I’harmonie admirables de leurs mouvements, plus il apparait comme certain qu’il existe une Intelligence suprême, une Force entrainante universelle et identique, désignée par l’appellation de Dieu. Et il est si vrai que les Lois naturelles et cosmiques suffisent a élever les hommes a la connaissance du Créateur, que tout ce qu’ils ont prétendu connaître par des moyens surnaturels s’est constamment révélé ridicule et absurde, et qu’ils ont toujours été contraints de s’en remettre aux conceptions immuables des raisons naturelles et cosmiques.
Josèphe — Alors, ce n’est pas vrai, que les disciples des Lois naturelles et cosmiques sont athées ? (accusation envers les esséniens à l’époque)
Banus — Non, ce n’est pas vrai ; au contraire, ils entretiennent des idées plus fortes et plus nobles de la Divinité que la plupart des autres hommes ; car ils ne l’entachent pas de toutes les faiblesses et passions mauvaises qui accompagnent une humanité chaotique.
Josèphe — Quel genre de culte lui vouent-ils ?
Banus — Un culte fondé sur l’action (le cœur donc) ; la pratique et l’observation de toutes les règles que la sagesse suprême a imposées à la vie de chaque être ; des règles éternelles et inaltérables, par lesquelles elle maintient l’ordre et l’harmonie de l’univers, et qui, dans ses relations avec l’homme, constituent les Lois naturelles et cosmiques…

Table des matières

Vous êtes notre indépendance
Autres articles
Autres Articles